Les labels bio

 

C'est en Allemagne, pays précurseur en la matière, qu'est né en 1951 le BDIH, une fédération de marques pharmaceutiques et d'industries œuvrant dans le domaine de la santé, de la diététique et des produits d'hygiène.
Le groupe “cosmétiques naturels” du BDIH est créé en 1996 par une dizaine de laboratoires qui élaborent un cahier des charges. En 1996, un groupe de fabricants en cosmétiques a développé des directives complètes et très strictes concernant la production de produits de beauté naturels. Sur cette base, un organisme indépendant veille à examiner la composition des produits à certifier, et leurs méthodes de production.
Aujourd'hui, le label Kontrollierte Naturkosmetik compte 50 membres. Son équivalent en France est Ecocert, société de contrôle agréée par les pouvoirs publics, qui existe depuis 1991 et délivre le label Cosmébio. Elle est issue d'une association de conseillers en culture biologique, et travaille sur la base d'une charte très exigeante qui lui est propre.

A défaut d'une législation européenne en la matière, des groupements de fabricants de cosmétiques ont développé dans chaque pays européen des chartes et des labels qui donnent lieu à des certifications réalisées par des organismes reconnus sur leur marché pour leur professionnalisme et leur sérieux. Parmi les plus connus, on citera donc le BDIH pour l'Allemagne, Cosmebio et Nature & Progès pour la France.

 

 Pour obtenir plus d'information sur les logos, cliquez sur l'image ou le titre :

 

 

 Nature & progrès          NATURE ET PROGRES
     
 BDIH   BDIH
     
Ecocert   ECOCERT
     
  Cosmebio           Cosmeco   COSMEBIO
     
  Agriculture biologique   AB
     
AB européen   Logo Bio communautaire
     
Max Havelaar   MAX HAVELAAR
     
Demeter   DEMETER